22 novembre 1918

Publié le par Alain

Le 22 Novembre 1918


Bien Chère Margot


Je vient aujourd'hui de recevoir deux lettres du 19 et du 20 je sui bien heureux que tu reçoive régulièrement mes lettres j'espère que sa continura demain jour de mes pensements je pense qu'il y aura de grand depuis 6 jours je supose je n'ai pas reçut ton omelette ce sera pour demain maintenant. J'ai reçut un petit colis de cigarettes des Cousins Landré. Tu sais je ne sui pas fière, c'est moi qui leurs ait demander, à Rouen ont en trouve pas, c'est une des principale chose pour nous desennuies.

Je te demanderais de m'envoyer de l'argent tu m'enverras 50f et je pense que se sera le reste, j'en ai pas besoint mais je peu des fois en avoir besoin. Je ne pense pas de toute façon je te le rapprterai, j'aime bien avoir de l'avance si c'est possible j'en mangerai pas plus pour cela.

Merci de ta bonne attention mais il est pas possible d'envoyer de la viande crue, elle juterai partou et arriverai dans un très mauvais état.

Je pense que sa sera pas longt maintenant tu pourras me faire manger de bon bifteck seignant.

Ecoute je croit que je sui devenu encore plus dificile que j'étais avant, enfint nous en viendrons à bout quand même, le tourment sera d'abord beucoup moint grand.

Je sui bien soulage de te savoir dans ton état normale mais je serai bien heureux de connaître ton poid, dans ta prochaine misive tu pourras me le donner sa té tous à fait facile par la je verrais si tu te porte bien. Tu fais bien de sortire mes affaires, tu as du pousser un soupire de soulagement.

Tu ne voulais pas y toucher avant t'avais peur que je me fasse tuer. Mais si tu te rappelles je t'avais toujour dis qu'il n'y avait pas de balle n'y d'obus pour me tuer, j'en ai été prét mais ils n'y ont pas réussi.

Tu peu maintenant me préparer toutes mes affaires comme si j'étais la. Alor ta mère a vendu son vin elle en aura fait une bonne (...) mais vous auriez pas du vendre tous le vin blanc , pour quand je voudrais manger des Huitres que plus (...) un bon coup de vin blanc.

bientôt j'aurai pu besoint d'en avoir du vin que l'ont paie 2,50 ou 3f le blanc et encore pas bien fameux.

Je croit pas que le vin va baiser tous de suite il ocquementera encore plus et il y a (...) eu partout comme dans votre (...) en plus de cela dans le pays de (...) il ont tous eu tres mauvaise récolte.

Tu (...) pas en me disant que M. Marteau veulent ce separer. C'est deux drole de Numéros Enfint ils veulent un changement de vie. Le plus embétant c'est pour les gosses pour eux ils n'étaient pas pour vivre ensemble.

Ma Petite Margot je pense que la misive te retrouvera en parfaite santé, je te quitte en t'embrassant du plus profond de mon coeur ainsi que les Enfants et la maman.

Ton Mari qui t'aime pour la vie.


E. Vallet

Publié dans blogduboucher

Commenter cet article