24 novembre 1918

Publié le par Alain

Le 24 Novembre 1918


Bien Chère Margot


Aujourd'hui Dimanche 2 lettres du 21 et du 22, celle du 21 à été controlée par l'otorité Militaire, sa ne m'étonne pas du tous, certainement que ta bande à du te signaler, c'est la première de toi qui m'arrive controlée. Mais vous avez eu tore de ne pas laisser Renard métre le drapeau, sa n'empèche pas le deuil, ils vont me prendre pour un Lache, mais tu peu leurs dire que je sui plus patriotte que ceux qui peuvent me traiter de lache. J'ai fait mon devoir, et je n'ai jamais eu peur de la more pour defandre ma patrie, et que tous ceux qui peuvent me critiquer ne peuvent en dire autant.

Je ferai certainement une lettre au Maire à ce sujet et à lui donner mon adresse du 4è Zouave si veut demander des renseignement sur ma conduite au feu.

Certainement que c'est une chose qui peu nous faire du tore.

Enfint nous en viendrons a bout tous de même;

Autre hose, je pense en effet, être parmit vous pour Noël, et plustot avant, sa ne va pas plus mal au contraire, samedi nous verrons si sa tire à sa fin.

Mon colis été exellent l'omelette très bonne, et le veau aussi, je me sui donc régaler, pour le civet la même chose, je te l'ai déjà fait savoir.

Oui le Père Vallet ont elever un cochon, je croyais que tu le savais, à ma dernière permission ils l'avait il me semblai bien te l'avoir dit.

Pour ceux qui souhaitez ma mort je sui certain qu'ils seront crever avant que je meure, jaime mieux qu'ils m »es souhaiter la mort et ne l'avais pas trouvée, que de m'avoir souhaiter du bien et que j'y soi rester. Quand pense tu.

Alors tu as eu des nouvelles d'Adolphine ce sera peu être plustot que je passerai, je n'en c'est rien, enfint elle fera comme elle voudra, peu être que j'y passerai guère plustot.

Samedi nous verrons ce que sa à fait si la peau et complètement repoussée sa ne sera pas si longt que sa dumoint je ne le pense pas. Nous sommes encore que Dimanche.

Il fait un temp superbe, aujourd'hui, la saison ne dois pas être mauvaise, maintenant pour la viande.

Ma Petite Margot je te quitte pour aujourd'hui en t'embrassant du plus profond de mon coeur ainsi que les Enfants et la maman en attendant avec impatience le plaisir de le faire moi même.

Ton Mari qui t'aime pour la vie.


E. Vallet


Pour cette Histoire tu me diras si il ton diminuer ta pension, alore je verrai par la si je dois écrire au Maire, ou alore j'attendrai mon retour pour lui dire ma façon de penser ainsi qu'a M. Boissé.

Milles baisers.


La soeur S Haysinthe est malade elle à quitter son service aujourd'hui peu être pour 15 jours pau être pour un mois peu être plus je n'en sai rien.

Elle à de très mauvaise varisses à une jambe, elle ne peu plus marcher. Celle qui la remplace paraît qu'elle est très gentille aussi elle été à la salle 1 mais je la connait pas, et aprét tous maintenant je m'en moque.

Je n'ai que Hâte de sortire

Publié dans blogduboucher

Commenter cet article