07 janvier 1915

Publié le par Alain

Poperinghe le 7 Janvier 1915


Ma chère Marguerite


Je commence à trouver le temp très longt je n'ai pas eu de de toi depuis le 28 et nous sommes le 7 sa fait donc 10 jours sans nouvelles il y a de quoi s'ennuiai, ou les lettres sont en retard ou tu m'oubli, peut être que j'en aurai une ce soir dumoint je l'espère j'attendrai (...) heures avec impatience.

Je sui toujour en bonne santé et j'espère que ma lettre vous trouvera (trous de souris)

Je les ai manger avec mon camarade j'ai fait une omelette avec une petite tranche de jambon et je t'assure que nous nous sommes régaler. Mais écoute ces une effet exceptionnelle qui soi arriver sans être casser mais il étaient bien emballer ces un article qui est bougrement chère en Belgique ils valent 30c la pièce alors tu pense je ne veut pas m'offrir cette fantaissie.

Ma chère Marguerite en attendant avec impatience le plaisir de te lire je termine en t'embrassant mille fois de tout mon coeur ainsi que les enfants et tes Parents

Ton Mari qui t'aime pour la vie


E. Vallet


J'oubliai de te dire que j'ai reçut une lettre de Léon m'annonçant toute la marchandise qu'il à acheter depuis que je sui parti il fait toujours (...) cranneur.

Mille bons baisers, le bonjour de la part de Robin il est revenu à Poperinghe. Tu donneras le bonjour à Ton Papa et à Ta Maman de sa part, il est en bonne santé.

Publié dans blogduboucher

Commenter cet article