16 avril 1915

Publié le par Alain

Le 16 Avril 1915


Ma chère Marguerite


Me voilà arriver dans ma chambre et en attendant le camarade je m’emprece de t’écrire deux mots sur la table de nuit . Je sui en bonne santé et j’espère que ma carte vous trouvera tous de même. Je t’écris sur des cartes qua d’Olphine m’envoy à chaque fois qu’elle m’écrit, en effet ces assez pratique si on n’a pas de papier n'y d’enveloppe ces aussitot fait. J’ai reçut le colis que tu m’avais anoncer, 1 fromage, des petits rillons et un peu de saucisson et un morceau de savon tous cela en bon état. J’ai reçut ce soir à 4 heures. Je te remerci bien des fois.

Je penser recevoir en même temp une lettre que tu m’avais annoncer mais rien, il me faudra attendre demain à 4 heures, sa sera longt cependant j’aurai bien voulu recevoir ce soir. Enfint j’espère en recevoir deux demain.

Ma petite amie je termine en t’embrassant milles fois de tous mon cœur ainsi que les deux petites Suzanne et Henriette qui sont toujour je pense très gentilles. Embrasse bien tes parents pour moi. Ton mari qui t’aime pour la vie.


E. Vallet


A demain le plaisir de te lire

Publié dans blogduboucher

Commenter cet article