18 janvier 1915

Publié le par Alain

Le 18 Janvier 1915


Ma chère Marguerite


Je fait réponse à ta lettre du 11 janvier, très heureux d'apprendre que tu va toucher ton allocation, encore plus heureux de vous savoir en bonne santé, moi, sa ne va pas trop fort en ce momentsi, j'ai du rhume ces plutot rhume de serveau et mallaise général, ce qui me fatigue le plus ces le mal à la tête ces le rhume qui me l'occationne et puis pour combe de malheur hier il nous à fallut ce faire tondre la tête comme une tête de veau, ce n'est pas cela qui va guerire mon rhume. Enfint ne te tourmente pas à ce sujet la ce ne sera que la durée d'une uitaine de jour. Je vais me mettre de la teinture d'iode. J'ai donc reçut ta médaille et je l'ai mise dans mon portemonaie, alors esperont qu'elle me portera chance.

Elle ne ce trouve pas genée, car je n'ai plus qu'un sou de dans, même je dois 5 franc à mon caporal et je te jure que je fait bien attention d'acheter que le necessaire, figure toi, nous sommes 4 de mon équipe, nous mangeons ensemblent, à 11h et 5 ½ soir, nous mangeons à cauter du cantonement, dans une épicerie, nous sommes très bien et tranquille alors nous ne sommes pas sans faire un peu de dépense, surtout moi je ne peut pas manger de boulli alors j'achete une petite conserve quelconque mais ces enormement chère, une petite boite de paté 1,25 un camenbère 1,75 et même 2f, avant hiert, j'ai dit au camarade nous mangerions bien une salade au choux et par ici ils ont des choux rouge, il sont très bon en salade alors le soir nous avont manger la salade, nous en avons que pour 1,20 rien que de la salade, alors je te garanti que sa nous à fait mal au coeur de payé 1,20 pour une salade, aussi je ne sui pas prêt de manger de la salade maintenant et ces tout ce que l'ont peut acheter maintenant, un morceau de savon gras comme un oeuf, 1f, ces dégoutant. Quand est verront nous la fin. Tu as à recevoir comme lettre 2 du 7, un du 12,13,17,18, 6 en tout, de toi depuis le 28, j'ai reçut une envoyé le 17 reçue le 28, le 22 recu 28, le 1er reçut 10, le 9 reçut le 15, le 11 reçut le 17. Tu verras si ses bien tout depuis cette époque la. Je vois que tu fais des économies et petit à petit tu arriveras à payer tout ce que nous devons comme tu dis cette allocation va bien t'aider je sui très heureux de voir que tu as une très bonne organisation. Ma chère Marguerite si tu veut m'envoyer une lettre recommandé de 10f que je toucherai dans une dizaine de jours d'ici, ne croit pas que je le mange inutilement, je te garanti que je sui comme toi je compte et j'ai guère envi de faire (...). Certainement si tu n'étais pas estimer des gens tu ne serait pas heureuse. Je ne me tourmente pas à ce sujet la.Esperont maintenant ma chère Marguerite nous aurons le bonheur de vivre avec beaucoup moint d'ennui, si nous pouvions arriver à ne plus rien devoir à personne, sa serait un gros poid de retirer sur notre coeur. Ma chère Marguerite je termine en t'embrassant milles fois de tout mon coeur ainsi que les Enfants et tes Parents. Ton Mari qui t'aime pour la vie.


E. Vallet


Comme adresse il faut mettre

E. V. Parc à Betail

Secteur Postal 64 ces tout

A bientôt de tes nouvelles j'en voudrais tout les jours tache de le faire.

Publié dans blogduboucher

Commenter cet article